Sans viande et sans poisson. Test et recettes.

Cette semaine, j’ai fais le choix de ne pas consommer de viande ou de poisson.
A l’heure où de plus en plus de personnes deviennent végétariennes et surtout avec cette prise de conscience mondiale qui veut que consommer des produits animaux en excès détériore la planète, j’avais envie d’essayer. La perspective de chercher des alternatives pour ne manquer de rien, de cuisiner de nouveaux ingrédients m’enchantait par avance, il faut aussi le dire. Parce que la recette du boeuf bourguignon, je l’ai déjà revisité six fois (au bas mot) !!

Préambule/ Préhistoire : avant.
En temps normal, je mange de la viande trois-quatre fois par semaine. Moins depuis que je suis partie en stage et que L. (régime carné/pâtes) n’est pas là. En petite quantité, la plupart du temps bio (je n’ai jamais acheté de viande en supermarché).
J’aime la viande rouge, la viande blanche, j’aime la faire mariner, la faire mijoter. Je peux manger de la charcuterie au petit dej’ parce que quand je me lève tôt, avec une grande salade de fruits, c’est comme ça que je n’aie pas faim avant 13h.
Côté poisson, je suis de celles qui le mangent cru ou cuit, sans préférence. Et bien au-delà de cela, si je pouvais me nourrir exclusivement de sushis, je le ferrais volontiers.

Vous l’aurez compris, si je pouvais théoriquement me passer de viande, c’était de prime abord beaucoup plus compliqué moralement de me dire que j’allais devoir me passer de poisson cette semaine.

Lentilles/ oeufs pour les muscles.
J’ai couru trois fois cette semaine, pour un total au compteur de 16 km et j’ai fais deux jours de plus de cardio et de renforcement musculaire couplés.
Je suis quelqu’un qui bouge beaucoup et je sais depuis longtemps qu’une activité sportive se poursuit toujours par une bonne ingestion de protéines. Et j’avais très peur d’être carencée.
J’ai donc fais le plein de lentilles et d’oeufs, que j’ai décliné sous différentes formes.

Des oléagineux pour le goûter
Amandes et noisettes étaient déjà mes amies en cas de petits creux. J’ai continué sur ma lancé. Par ailleurs, j’ai lu qu’il fallait mieux manger les fruits une demie heure avant le repas (pour avoir tout les bons nutriments) et c’est donc un principe que j’ai appliqué plus facilement, quand la faim se fait ressentir en cuisinant et qu’on préfère manger un biscuit, du pain, du fromage (allez, avoue !)
Je mange désormais mes fruits avant de cuisiner. Et le temps que ça cuise, tout est correctement assimilé.

Le plein de légumes bios
L’été on est vernis en terme de légumes. Alors hop, j’ai fais un saut à biocoop afin d’acheter tout ce qu’il fallait pour la semaine : avocats, courgettes, tomates, concombre, pêches… Et c’était un vrai délice. J’en ai consommé bien plus que cinq par jour !

Les recettes
Salade de riz-lentilles et crudités :
J’ai tout simplement commencé par rincer et jeter dans l’eau bouillante salée 1/4 d’écocup de lentilles vertes (cuisson 25 minutes) au bout de 15 minutes, j’ai ajouté le riz (j’ai préféré le riz long pour son indice glycémique plus bas que les autres) pour 10 autres minutes de cuisson. Pendant ce temps là, j’ai découpé des morceaux de tomates et de concombre et le tour était joué : il n’y a plus qu’à mélanger le tout quand le riz et les lentilles sont froids, et on ajoute un peu d’huile d’olives.

Oeufs à la coque courgette.
Non, vous n’avez pas mal lu.
J’ai bien utilisé des courgettes bio crues afin de faire des mouillettes pour mon oeuf à la coque. ET c’était délicieux.
Dans mes lectures de cette semaine, il y a quelque chose qui est revenu souvent : les associations alimentaires à éviter ou a privilégier.
Ainsi, il est conseillé de manger des légumes verts de saison à tous les repas. De plus, il semblerait qu’une alimentation crue permettent de retirer des aliments le meilleur des nutriments et des vitamines.

Les rouleaux de printemps
Sur le même principe que les rouleaux de printemps dont vous trouverez la recette ici. J’ai simplement changé les ingrédients qui sont devenus :

  • des petits dés de pomme
  • des lamelles de concombre
  • des nouilles de soja
  • des haricots rouges
  • des dés de carottes
    > Tout est cru, sauf les nouilles et les haricots qui sortaient d’une boîte de conserve.

Conclusion(s)
Bonne cuisinière, je me suis pris au jeu et j’ai aimé cuisiner des produits que je connaissais peu. Se passer de viande permet aussi de faire plus simple, dans une certaine mesure et de revenir plus facilement vers les légumes, que j’ai préféré bios et de saison.
J’ai eu un peu mal à l’estomac en fin de semaine et j’ai ressenti le besoin immédiat de manger des oeufs. Mais j’ai vu que ça pouvait arriver, le temps que le corps se mettent en place.
Côté performance sportive, je ne me suis pas sentie diminuée.
J’étais reposée le matin et c’est toujours un plaisir de me lever plus tôt pour aller courir avant le travail.

La viande et le poisson ne m’ont pas manqué cette semaine. Pour autant je ne me considère pas comme végétarienne (déjà parce que -BORDEL DE MERDE- il y en a assez des cases où la société -et nous même- nous rangeons).
Mais je sais que la semaine prochaine précisera un peu mes goûts et mes envies : ma famille débarque. Et avec un papa qui fait son propre saucisson, je vous explique pas le tableau (on aime la viande 🙂 )

En maintenant ? J’ai envie de continuer à me documenter sur les différentes associations d’aliments, je tester encore et encore des recettes nouvelles, avec des ingrédients dont je ne saurait même pas épeler le nom (il y a des recettes végétariennes merveilleuses qui passent sur les réseaux sociaux) et surtout réapprendre à écouter mon corps !

Et vous, avez-vous déjà testé un régime particuliers ?
Comment ça c’est passé ?

Un très très bon dimanche (ensoleillé ici)
Emilie.

En passant | Publié le par | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Revisitons… le sandwich

Une baguette, du beurre, du jambon cru, trois cornichons, un peu de fromage.
Voilà ce qui fait un bon sandwich, son authenticité. Certains l’aiment avec du pan bagnat, d’autres avec du thon et les accros des régimes restrictifs y refuseront la mayonnaise. Parfois, « ré-inventer » de nouveaux plats, ça fait un bien fou ! Même si ce n’est qu’un sandwich.

IMG_20160417_123512.jpg

Sandwich (n.m.) : délicieuse tour de mets divers, coincés entre deux morceaux de pain (comme du pain de mie grillé) qui se laisse déguster à toute heure du jour et de la nuit. Lire la suite

Publié dans Cuisine | Tagué , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Mes éco-gestes de janvier dans ma salle de bain

Tout d’abord, je souhaite une excellente année à tous les lecteurs du blog Bavardages et Découvertes ! Que cette année soit riche en découvertes, en voyages, en petits moments de simplicité auprès de ceux que vous aimez !

Au début de l’année, on est toujours plein de bonne volonté : j’en ai profité pour me fixer quelques objectifs quant à mes pratiques de consommation (oui, je suis de ceux qui adore acheter des nouvelles crèmes sans finir les anciennes)… dans ma salle de bain.

Lire la suite

En passant | Publié le par | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

[CULTURE] En avant marche ! entre musique et absurde.

Dans le domaine de la diffusion de la culture, on nous apprend à ouvrir grands les yeux quand on pose le regard sur la brochure d’une structure culturelle, à être attentif à la composition d’une affiche… bref, à s’imprégner de tout ce qui compose l’identité visuelle d’une salle de spectacle ou d’un évènement donné.

Voilà déjà quelques temps que je voudrais me lancer à corps perdu dans le délicieux exercice de style qu’est la critique de quelques spectacles que je dois aller voir dans le cadre de mes études.
Il m’est d »avis que dans un cercle d’amis, un cercle de création artistique où tout le monde est au même niveau, la critique est bénéfique. Mais j’ai souvent du mal à saisir la violence qui peut émaner de la critique d’un spectacle. Après tout, qui suis-je pour critiquer le travail d’Alain Platel ou encore celui de Gallotta ?
On est à la limite de l’information et de la communication*. Pour l’un tout ou presque est factuel, lorsque pour l’autre, on cherche à amener le regard, à faire appel à ces choses qui nous rendent humain et qui nous font appartenir à un groupe.

Lire la suite

En passant | Publié le par | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Un semestre de Popote sur Campus Grenoble

La Popote – le blog de l’émission
En août dernier, je me suis présentée dans les bureaux de Campus Grenoble, avec un projet d’émission pour parler de cuisine.
Rapidement, grâce au soutien technique et humain de la radio,
la Popote est rapidement devenue une émission de radio bimensuelle, diffusée sur Campus Grenoble, 90.8, dans laquelle on se propose de vous parler de cuisine.
Lire la suite

En passant | Publié le par | 5 commentaires

(UPDATE NOPOO) Le shampoing sec maison, deuxième partie

Allez, pour le lolilol, la suite de ma journée ‘nopoo’, et rien que pour tes yeux, cher lecteur.
Après ma trouvaille matinale, je passe la matinée en cours et ce, jusqu’à 13h30.

A 14h, je pars pour un lieu que j’adore du campus et voilà que je retrouve Julia, que je n’ai pas vu depuis longtemps !
Assez contente de ma trouvaille nopoo, je détache mes cheveux pour lui montrer ma chevelure soyeuse et douce : une vraie crinière de lion. Et là, elle éclate de rire, et pour cause : ma mèche de derrière est encore pleine de maizena, et je ne m’en suis pas rendu compte
J’ai finis la journée à crever de chaud sous mon nouveau bandeau de laine (C&A, qui gratte)

Morale de l’histoire :
– ne jamais se vanter d’avoir trouver une nouvelle tendance mode, tu seras la risée de la terrasse.
– toujours avoir une brosse à cheveux dans son sac à main (et puis quoi, encore ?!)
– utiliser de manière accrue la BROSSE (encore elle, ta meilleure amie) et fais tout de même vérifier à la personne qui vit avec toi que tu as les cheveux propres de toute maizena avant de t’envoler pour de nouvelles aventures !

-Et enfin : dormir plus (Mais c’est désormais les VACANCES !! Je vais enfin avoir le temps d’écrire pleins de choses pour le blog  »YoupYoup !! »)

En passant | Publié le par | Tagué , , , , , , , , , | 2 commentaires

(NO-POO) J’ai testé pour vous le shampoing sec maison

En essayant d’avoir des gestes beaucoup plus écologiques, la question pour moi s’est vite posée concernant mon rituel capillaire.
J’ai les cheveux courts et bruns, mais très épais. Et qui régraissent très vite.
Je peux me laver quotidiennement les cheveux ou attendre deux jours, selon le temps que j’ai et ma motivation.
J’ai lu l’article d’Antigone XXI qui m’a fait culpabilisé et depuis un an ou deux, j’essaye, selon les périodes, d’espacer les shampoings.
J’ai déjà essayé de me laver les cheveux au bicarbonade de sodium, mais je suis pas franchement convaincue du résultat.

Lire la suite

En passant | Publié le par | Tagué , , , , , , , , , , , | 5 commentaires